Comment gérer les écrans avec les enfants : 3 habitudes à prendre

Un extrait de mon livre… pour vous !

écrit le 4 avril 2020
publié dans La relation parent-enfant Tags: ,

En cette période de confinement, j’avance bien dans l’écriture de mon livre et je vous en partage un nouveau passage. Bonne lecture !

« Nos enfants méritent une éducation sur-mesure. Ils méritent que nous nous intéressions à eux-mêmes en tant que personnes à part entière, avec des besoins, des ressentis, des désirs, des sentiments… qui leur sont propres. Nos enfants ne s’y trompent pas : ils acceptent difficilement d’être le réceptacle des besoins inassouvis de leurs parents. Les enfants qui reçoivent « trop » de tendresse car leur maman en a tellement manquée en tant que petite fille, vont rejeter ce qui ne leur est pas adressé en réalité. Ils sentent bien ce qui n’est qu’une réparation et refusent bien souvent de jouer le rôle d’enfant en remplacement.

Le meilleur cadeau que l’on puisse faire à un enfant, c’est donc de découvrir et de créer l’éducation à lui donner au fur et à mesure que nous le rencontrons. Rencontrer son enfant, l’écouter, être attentif à ses besoins… ces attitudes centrées sur lui vont permettre aux parents de s’ajuster à lui.

En réalité, je trouve plus simple de se centrer sur son enfant et de découvrir de quoi il a besoin. Cela nécessite un certain lâcher-prise : nous cheminons vers l’inconnu et c’est comme si nous partions de rien. Cela peut-être source d’angoisse. Pourtant, c’est notre enfant qui va nous indiquer, par ses comportements, ce qui est juste pour lui. Ce choix de la conscience centrée sur l’enfant exige donc de laisser nos modèles, nos contre-modèles parentaux qui peuvent être présents ; mais également ceux qui sont prônés par la société, les amis, les médias et même les livres !

Non pas qu’il ne soit pas utile de recevoir les avis et les conseils des autres mais parfois cela nous éloigne de nos enfants. Nos enfants sont des êtres uniques et aucun mode d’emploi ne trouvera à s’appliquer à eux. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles les conseils que l’on donne sur l’ éducation sont si versatiles, si changeants avec le temps, l’époque, les modes…

Se documenter est utile, mais suivre aveuglément une méthode est particulièrement contre-productif et risque d’être voué à l’échec.

Les parents sont les meilleurs experts possibles pour leurs enfants, ce sont eux qui les connaissent le mieux et qui sont les plus à mêmes de décoder leurs comportements et leurs besoins. C’est une tâche merveilleuse que de lâcher prise sur nos croyances, nos convictions, nos modèles et nos lectures… pour découvrir avec humilité cet enfant-là, devant nous. Nous pouvons ainsi nous relier à lui pour de vrai d’être à être, sans mode d’emploi. Une rencontre authentique avec notre enfant nous attend, cela en vaut vraiment la chandelle !

En pratique, vous pouvez vous essayer à cet exercice, en étant attentif à votre voix intérieure quand vous êtes avec votre enfant. Durant une activité ou une discussion avec votre enfant, prêtez attention à ce que vous vous dites intérieurement : êtes-vous en train de vous juger en tant que parent ? Êtes-vous en train de juger votre enfant ? Si vous êtes dans une de ces deux situations, c’est que vous êtes pollué par des croyances, des références qui, au lieu de vous aider, génèrent du stress et risquent de vous conduire à des comportements non ajustés à votre enfant et au parent que vous êtes. Petit à petit, vous percevrez cette petite voix intérieure et vous pourrez décider de ne pas l’écouter et de faire comme vous le sentez avec votre enfant, à ce moment-là.

Les conseils éducatifs ont conduit à une mentalisation importante du rôle de parent. Or les enfants ont besoin de notre naturel, de notre stabilité et de notre authenticité. Ils vivent dans le présent et attendent également cela de nous : notre présence authentique. Si nous sommes avec eux, vraiment, ils éclaireront nos pas de parent. »

Quand les enfants nous disent : « T’es méchant! »

écrit le 1 avril 2020
publié dans La relation parent-enfant, vidéos

Le confinement, une aventure intérieure ?

Comment aider quelqu’un qui se dévalorise?

écrit le 17 mars 2020
publié dans Uncategorized

Bonjour,

Je vous partage ma réponse à une question d’une lectrice :

Si vous aussi, vous souhaitez poser une question, vous pouvez aller directement dans la rubrique « Posez-moi vos questions ».

Réponse à une lectrice du blog

Bonjour,

une lectrice du blog m’a posé une question :

« Je ne supporte plus ma fille (unique) de 6 ans 6 mois; depuis qu’elle a passé le stades des 6 ans, je n’arrive plus à aucune coopération, ni respect. J’ai lu Faber et Mazlisch, Filliozat, Siegel etc…Mais le problème surtout aujourd’hui c’est que je m’énerve très vite, je ne vois que du négatif, je suis bien consciente que c’est ma position qui gêne, mais je suis bloquée et ne sais pas réagir; merci par avance pour votre aide! »

Je lui ai fait une réponse en vidéo, que je partage avec vous avec son accord :

Si vous aussi, vous souhaitez poser une question, c’est par ici :

https://blog-espere.com/posez-moi-vos-questions/

Me suivre sur Youtube

écrit le 20 janvier 2020
publié dans Uncategorized

Bonjour,

Je vous remercie de me suivre sur ce blog.

Je suis aussi présente sur Youtube et j’ai décidé de développer ma chaîne cette année. Si ça vous dit de me suivre sur ce média, abonnez-vous !

Mon thème du moment, c’est la relation parent-enfant

https://www.youtube.com/channel/UCiB6aWN2QU2pZyFlQfsfO4g

Je serais d’ailleurs ravie de recevoir vos commentaires et vos questions 🙂

Au plaisir de vous retrouver !

les commentaires sont fermés

Le bonheur d’être parent

écrit le 16 janvier 2020
publié dans Uncategorized

Être parent, un bonheur ? Oui bien sûr, en grande partie … et pourtant… Les parents se sentent parfois dépassés ou déprimés à cause de la fatigue ou des difficultés qu’ils rencontrent avec leurs enfants.

La psychologie positive peut donner un coup de pouce aux parents pour leur permettre de retrouver le bonheur auprès de leurs enfants. Cette discipline scientifique a été développée à partir de 1998 par Martin Seligman. Elle s’intéresse au fonctionnement optimal des individus et des groupes, et elle se préoccupe de ce qui nous rend heureux.

Ainsi, selon la psychologie positive, le bonheur repose sur 3 piliers. Si l’un de ces piliers est défaillant, alors nous ne sommes pas pleinement épanoui.

Ces 3 piliers sont les suivants :

1)Le sens : Le fait même de devenir parent donne très souvent un sens supplémentaire à sa vie. Pour aller plus loin, il est possible de se demander : quel sens donnons-nous à notre vie de parent ?

En quoi le fait d’être parent correspond-il à nos valeurs, en quoi cela donne-t-il du sens à notre vie ? Nous sentons-nous utiles auprès de nos enfants ? Quelles valeurs souhaitons-nous leur transmettre ? Comment vivons nous ces valeurs au quotidien ? Quel but poursuivons-nous en étant parents ?

Ces questions sont très importantes. Vous vous les êtes certainement déjà posées en devenant parent et même avant. Mais parfois, pris dans le quotidien, on peut perdre de vue l’objectif, le sens !

Or être connecté au sens de notre vie de parent nous permet de mieux accepter les aléas et les difficultés qui se présentent sur notre chemin.

2)L’engagement : il s’agit de la façon dont nous utilisons nos forces de caractère, c’est-à-dire nos qualités. Est-ce que vous mobilisez auprès de vos enfants les qualités que vous avez ? Quelles sont ces qualités ?

Lorsqu’on utilise ses forces de caractère, en général on est pleinement absorbé et engagé car on est à une place qui nous convient parfaitement. L’engagement, c’est faire ce en quoi nous sommes doués ! En voici des exemples : la créativité, la générosité, l’enthousiasme, la patience, la persévérance…

Vos forces de caractère font de vous un parent unique et elles profitent pleinement à vos enfants.

3) Le plaisir : c’est le 3ème pilier du bonheur. Est-ce que vous prenez plaisir à vous occuper de vos enfants ? Dans quel type d’activités ?

Votre enfant profitera pleinement des moments avec vous si vous y prenez aussi du plaisir.

Si vous n’aimez pas jouer aux jeux de construction par exemple, vous pouvez chercher quelle autre activité vous plaît mieux.

Avoir du plaisir, c’est vivre des moments légers, de rires, de jeux… et c’est est une condition indispensable pour être un parent heureux. Alors même si vous avez peu de temps, que vous êtes fatigué, pensez à profiter du plaisir ressenti auprès de vos enfants en faisant avec eux des choses que vous aimez.

J’espère que cet article vous a donné des piste pour vous épanouir davantage en tant que parent et je vous souhaite beaucoup de bonheur avec vos enfants !

les commentaires sont fermés

Un extrait de mon prochain livre

écrit le 22 décembre 2019
publié dans Uncategorized

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de partager avec vous un petit extrait de mon prochain livre, qui sera destiné aux parents. C’est un défi personnel pour m’aider à continuer l’écriture et à finir ce livre 🙂

N’hésitez pas à me partager vos avis et vos réflexions !

A très vite !

« Chacun d’entre nous a en lui les ressources pour faire face aux défis qui lui sont proposés dans sa vie. Cela est d’autant plus vrai dans la parentalité : en réalité, nous avons exactement les enfants dont nous avons besoin pour grandir, évoluer et devenir plus accompli. Nous ne sommes jamais complètement démunis face aux questions que suscitent les interactions avec nos enfants. Nous pouvons l’être temporairement… mais les réponses se font jour au fur et à mesure que nous avançons. Le quotidien est là, qui doit être assuré et qui n’attend pas. C’est une chance ! Ce quotidien, cette routine, ces repas à préparer, les enfants à emmener, les papiers à faire… tout cela empêche que nous soyons dans une dynamique trop cérébrale. Les ressources sont à l’intérieur de chaque parent. Je crois profondément qu’il existe une parcelle de sagesse en chacun, c’est en elle que se trouvent les ressources dont nous avons besoin pour faire face à nos défis. Lorsque nous sommes guidés par le sentiment d’amour pour nos enfants, les réponses affleurent. L’amour véritable nous connecte à plus de conscience, à cette part de sagesse existante en chacun. »

Mes idées de cadeaux qui font grandir

écrit le 9 décembre 2019
publié dans Uncategorized

Noël, Décoration, Vacances, Célébration

Dans mon article précédent, je vous ai parlé des cadeaux qui font grandir, ces cadeaux qui nous aident à avancer, à régler des problèmes dans nos vies.

Si vous choisissez d’offrir ce type de cadeaux qui a du sens, vous allez contribuer à faire bouger votre entourage et vous allez offrir du mieux-être.

Je vous propose quelques idées de cadeaux que j’ai conçus moi-même :

Pour personnes qui veulent apprendre à mieux se connaître à écouter et réguler leurs émotions :

mon atelier en ligne : « Mieux vivre avec ses émotions »

Pour les personnes qui veulent apprendre à communiquer, vous pouvez leur offrir le livre «  Cahier pour apprendre à communiquer », un cahier d’exercices qui permet d’apprendre pas à pas à mieux vivre ses relations.

Vous pouvez aussi offrir mon atelier en ligne « Apprendre à résoudre les conflits ».

Toutes ces idées sont dans une fourchette de prix entre 10 et 27 euros.

Vous pouvez aussi vous offrir ou vous faire offrir ces idées de cadeaux 😉

J’espère que vous aurez le goût vous aussi d’offrir des cadeaux qui font grandir.

Plein de bon à vous !