Pourquoi avons-nous si peur des conflits ?

Anaïs EUVERTE écrit le 23 juillet 2019
Publié dans La communication relationnelle Tags:colère , conflit , méthode espere

Dans mon  précédent article, je vous ai parlé des non-dits et de leurs conséquences néfastes sur nos relations.

Les non-dits polluent les relations, alors que les conflits peuvent les nettoyer, à condition que ces derniers soient traités sur un mode relationnel.

Par rapport à la notion de conflit, beaucoup de personnes sont en difficulté. Elles préfèrent taire leur position ou leur désaccord, plutôt que de risquer de se confronter à l’autre. Cela crée des tensions, des non-dits…en fait, il y a alors un conflit larvé qui ne peut être résolu tant qu’il n’est pas ouvert.

Vous avez déjà certainement vécu l’expérience de conflits vécus sur un mode agressif ou débouchant sur une rupture de la relation…

Notre peur du conflit nous parle souvent de notre peur d’abîmer la relation. Et plus la relation est importante, intime, plus nous pouvons craindre de la blesser.

Lorsqu’on ne sait pas communiquer, le conflit est effectivement une situation à risque qui peut nous amener à :

  • faire des reproches à l’autre
  • bouder
  • arrêter la relation
  • dire des choses qu’on ne pense pas vraiment sous le coup de la colère
  • prendre des décisions extrêmes qu’on regrette ensuite
  • nous isoler des autres…

Bref, les conflits peuvent nous mettre dans le réactionnel.

Pas étonnant que nous  les fuyions  !

Alors comment vivre des conflits relationnels ? Comment faire en sorte que les conflits nous fassent grandir et améliorent la relation plutôt que de la dégrader?

En tous les cas, sachez qu’il est possible de préserver une relation, même en cas de conflit !

Je vous partage très prochainement mes conseils pour mieux vivre ses conflits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
6 × 10 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.