Choisir ses résolutions… et les tenir !

Anaïs EUVERTE écrit le 13 janvier 2014
Publié dans La relation à soi Tags:résolution

Le mois de janvier est traditionnellement celui des bonnes résolutions.

Je vous propose de vous appuyer sur cette coutume bien connue pour vous épanouir un peu plus cette année… et je vous livre dans cet article mon chemin en 3 étapes pour vous aider à tenir vos résolutions 🙂

Étape n°1 : Bien choisir ses résolutions

C’est l’étape la plus importante, qui conditionne la réussite de nos engagements.

Il existe de mauvaises « bonnes résolutions » : celles qui viennent des autres et non de nous-mêmes, celles que l’on s’inflige au lieu de les choisir avec joie, celles qui sont hors de notre portée, sans égard avec nos possibilités…

Vous avez certainement connu comme moi des résolutions vite envolées passé le mois de janvier. Cela peut être décourageant et démotivant.

L’échec de nombreuses « bonnes » résolutions vient du fait que nous ne prenons pas le temps de bien les choisir.

Une résolution, c’est une décision que nous prenons.

Quand vous prenez une résolution, je vous invite à vous demander ce qui motive cette décision, quelle est son importance pour vous ainsi que sa fonction. Est-ce que cela va vraiment contribuer à votre bien-être et à votre bonheur ? Vous poser ces questions est fondamental car cela va conditionner votre investissement dans la poursuite de vos objectifs et donc la réussite de votre projet.

Je prends l’exemple de la résolution classique d’arrêter de fumer. Si vous êtes dans cette situation, je vous invite à vous demander d’où vient cette décision : est-ce la pression de votre famille ou de votre médecin ? Est-ce un réel désir présent à l’intérieur de vous ? Car le paradoxe, c’est que beaucoup de personnes commencent à fumer pour être approuvées par les autres… et s’arrêtent pour cette même raison…

Or si ce n’est pas un désir authentique et que vous prenez cette résolution pour faire plaisir aux autres ou parce que vous vous y sentez obligé, alors il n’y a rien de surprenant à ce que des difficultés apparaissent pour tenir cette résolution 😉

Arrêter de fumer, être assidu en cours, réussir ses examens, maigrir, rencontrer l’âme sœur, faire du sport ou de la musique… toutes les résolutions sont bonnes du moment que ce sont les vôtres et qu’elles ne font pas de mal !

Je vous invite donc à vous écouter et à prendre des résolutions conformes à vos désirs 🙂

Ce qui revient à écouter vos désirs. Vous voyez, les bonnes résolutions, c’est finalement beaucoup plus profond qu’il n’y parait 😉

Et si résolution pouvait se combiner avec plaisir ? Le plaisir est un puissant moteur de changement et d’épanouissement. Décider des choses qui vous font plaisir et les formuler de façon positive sont de merveilleux atouts pour réussir à mettre en œuvre vos résolutions.

Cela voudrait dire, par exemple, qu’au lieu de prendre la résolution d’arrêter de fumer, qui pourrait être perçue comme une privation, je pourrais décider plutôt de mieux respirer ou de prendre soin de ma santé. Bien sûr, je vous parle d’un plaisir qui n’est pas forcément immédiat, qui peut s’éprouver à plus ou moins long terme. Mais la seule perspective de cette bonne santé est déjà un plaisir, non ?

Je vous invite à imaginer comment ce serait de mieux respirer, d’être en bonne santé, de réussir telle ou telle chose dans votre vie. Prenez le temps de vous représenter tous les bénéfices que vous auriez à vivre cette situation.

Pour  vous y aider, vous pouvez faire régulièrement l’exercice suivant : prendre 5 minutes pour vous relaxer, vous allonger, fermer les yeux et imaginer que vous réalisez votre résolution. Sentez ce que cela fait dans votre corps, imprégnez -vous de ces sensations.

Lorsque vous avez fini ce moment de relaxation et de visualisation, je vous invite à noter ou à dessiner ce que vous avez ressenti. Cela vous permettra d’ancrer ces sensations en vous et de donner un moteur à votre motivation. Si cette résolution est vraiment importante pour vous, je vous propose de faire cet exercice très régulièrement, une fois par semaine par exemple.

Il s’agit donc de mettre du sens dans vos résolutions, de pouvoir vous rappeler régulièrement pourquoi vous avez pris cette décision.

Cela implique de choisir des objectifs réalistes et réalisables. Si ce que vous décidez est complètement hors de vos possibilités, il sera impossible de les atteindre et vous risquez de vivre un échec.

C’est pourquoi, je vous invite à choisir peu de résolutions, mais de qualité : 2 ou 3 résolutions me semble être un nombre suffisant pour pouvoir y mettre la conscience et l’attention nécessaires et s’y consacrer. Car tout cela constitue un préalable, ensuite, il s’agit de passer à l’action !

Étape n°2 : Une démarche symbolique pour vous engager dans votre résolution

Il s’agira de noter cette résolution sur un papier et de l’afficher chez vous ou bien de la symboliser par un objet. Cette démarche de symbolisation présente dans la Méthode ESPERE® de Jacques Salomé, vous permettra de faire une place à votre résolution, de vous la rappeler au quotidien et de prendre conscience de son importance dans votre vie.

Étape n°3 : Du concret !

Et maintenant, place à l’action : une fois que vous avez bien choisi vos résolutions et que vous vous êtes engagés à les tenir, quelles actions concrètes mettez-vous en place pour réaliser votre résolution ? Quel est votre plan ?

Si vous avez décidé de réussir un examen, par exemple, quel sera votre rythme d’apprentissage, de révisions pour y parvenir ? Il est souhaitable d’établir un planning pour pouvoir réaliser ce type d’objectifs. Plus votre plan sera détaillé, mieux c’est !

Je vous invite à faire le point régulièrement pour savoir où vous en êtes dans vos engagements envers vous-mêmes.

Voilà,  je vous souhaite de concrétiser tout ce qui vous tient à cœur.

Cet article participe à l’événement interblogueurs « Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions » sur le blog « Des livres pour changer de vie ». Je lis ce blog régulièrement et pour tout vous dire mon article préféré sur ce blog est : 3,5 techniques simples pour moins de bêtises et plus d’intelligence avec la diète médiatique.

Cliquer ici pour voter pour mon article si vous l’avez apprécié 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.