Semez des graines… et attendez !

Anaïs EUVERTE écrit le 22 septembre 2013
Publié dans La relation à soi Tags:projet

DSCN0183

Je dois vous dire que je suis généralement assez impatiente dans la vie. Et j’avais une croyance qui me faisait dire que si  le résultat de mes actions se faisait attendre,  c’était parce que je n’étais pas partie dans la bonne direction. D’où abandon et changement de cap 😉

Oui, j’ai beaucoup changé de cap dans ma vie avant d’avoir attendu le fruit de mes actions.

Je découvre depuis peu qu’il est possible de patienter un peu avant de renoncer 🙂

Lorsque vous semez des graines, vous ne voyez pas immédiatement la plante pousser, et pourtant, elle fait son travail, même si celui-ci reste encore invisible pour nos yeux.

L’écueil inverse (personnellement, j’ai de la marge mais vous, je ne sais pas ;)), ce serait de tout tenter aveuglément et obstinément sans s’apercevoir que rien ne pousse car les conditions ne sont pas les bonnes. Et de rester ainsi à attendre…

Alors, l’attitude que je vous propose est la suivante : si vous avez un projet, semez-le en conscience :

1) Assurez-vous de semer des graines de bonne qualité. Je comparerais la graine à l’idée du projet en question : cette idée est-elle aboutie ou est-elle vague ? Par exemple, si vous projetez de changer de travail, avez-vous une idée précise du poste que vous recherchez ?

Je vous invite à ne rien semer tant que vous ne savez pas exactement ce que vous souhaitez. Cette étape peut donc être assez longue : il s’agit de définir le plus précisément possible ce que vous désirez.

2) Le terrain est-il propice ou faut-il encore travailler la terre ? Car le terrain, c’est vous ! Etes-vous prêt à recevoir ce projet, à l’accueillir et à le faire pousser ? Pourrez-vous lui apporter tout ce dont il a besoin ? Et de quoi pourrait avoir besoin votre projet ? Certainement, du temps, de l’énergie, de l’amour… Bref, assurez-vous que vous êtes mûr pour votre projet.

3) Semez au bon moment! A quelle saison doit-être semée votre graine ? Ce projet est-il à réaliser maintenant ? Il y a des périodes de vie plus propices que d’autres pour faire tel ou tel projet. Alors je vous invite à regarder dans votre vie s’il y a l’espace suffisant pour accueillir votre beau projet. Si ce n’est pas le cas, il s’agira peut-être d’attendre un peu ou de faire de la place.

4) Laissez pousser ! Une fois semée, la graine fait son travail, laissez-la se développer, grandir, pousser. Arrosez-là bien sûr, mais ne vous découragez pas si la plante ne sort pas de terre immédiatement, un peu de temps sera nécessaire pour voir le résultat de vos actions !

Bon, pour moi, vous l’aurez compris, c’est la dernière étape qui est la plus difficile 😉 et pour vous ? Je vous invite à témoigner de votre façon de semer vos graines dans les commentaires !

PS : si  vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à vous abonner à mon blog. Vous recevrez ainsi mes prochains articles, ainsi qu’une charte du bien-être relationnel.

one responses .

  1. roger dit :

    Pour qu’un projet existe…donc qu’il aboutisse…vous devez répondre impérativement à 2 questions : Pour qui ? Pourquoi ?
    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.