Mieux communiquer… avec soi-même !

La première personne avec qui nous sommes en relation… c’est nous-même.

Je vous propose quelques pistes pour améliorer la relation que vous entretenez avec vous-même :

1) Être à l’écoute de soi

Avez-vous l’impression de vous écouter?

S’écouter, cela signifie prêter attention à ce qui se passe à l’intérieur de soi : ses émotions, ses ressentis, ses pensées, ses désirs, ses besoins… Prêtez-vous attention à ce qui vous habite ? Y accordez-vous de l’importance ou négligez-vous cette partie de vous ?

De nombreuses personnes n’ont pas cette habitude de s’intéresser à ce qu’elles vivent… Pourtant, comment envisager d’entretenir de bonnes relations avec les autres si nous ne savons pas qui nous sommes et de quoi nous avons  besoin ?

Si vous ne savez pas comment vous écouter, il y a plusieurs façons de créer ce chemin vers soi-même. Je vous propose d’abord dans chaque situation de la vie, de vous habituer à vous demander : « comment je vis cette situation ? Est-ce agréable ou désagréable? » Vous pouvez aussi ressentir ce qui se passe dans votre corps, qui est un très bon indicateur d’un bien-être ou d’un malaise.

La méditation et la relaxation peuvent aussi vous aider à vous connecter à vos ressentis. Vous aurez sans doute besoin de temps pour cela, de prévoir un moment dans la journée pour vous habituer à vous écouter et cela deviendra ensuite de plus en plus naturel.

2) Se respecter

Une fois que l’on sait s’écouter, il s’agit de se prendre en compte : de tenir compte de ce qu’on ressent, de ce qu’on vit pour prendre des décisions et agir.

Si par exemple, je ressens un mal-être dans une situation, il est important de pouvoir l’écouter et d’en être conscient et aussi de trouver un moyen de sortir de cette situation ou de la vivre autrement.

C’est la notion du respect de soi : quand je me respecte, je tiens compte de ce que je ressens pour conduire ma vie. Si je ne me respecte pas, je vais laisser de côté ce que je ressens pour faire plaisir aux autres ou par peur de faire de la peine par exemple. Cela demande parfois un véritable apprentissage pour pouvoir s’affirmer tel que l’on est.

 

3) Développer une communication bienveillante envers soi-même

Comment vous parlez-vous à vous-même ? Avez-vous des paroles faites d’encouragements, de bienveillance et de réconfort… ou avez-vous plutôt à votre encontre des reproches, des critiques et des dévalorisations? Pratiquez-vous le système SAPPE envers votre propre personne ?

Écoutez bien ce que vous vous dites à l’intérieur de vous, lorsque vous rencontrez un obstacle, lorsque les choses ne vont pas comme vous le voulez… Quelle attitude développez-vous envers vous-même?

C’est très important de prendre conscience de la façon dont on se parle. Car cela peut vraiment nous enfermer dans nos difficultés ou au contraire nous permettre de rebondir.

Cette bienveillance nous permet d’accepter nos échecs, de consoler nos tristesses et elle nous donne le courage et le désir d’aller de l’avant, pour donner le meilleur de soi.

Nous nous parlons souvent comme les autres nous ont parlé et notamment les personnes significatives de notre existence (surtout nos parents). Cependant, et même si vous avez reçu beaucoup de paroles toxiques dans votre enfance, il n’est jamais trop tard pour commencer à se parler autrement et à se regarder avec amour et bienveillance.

 

Et pour vous encourager sur cette voie, voici un extrait d’un livre de Jacques Salomé (Si je m’écoutais, je m’entendrais) :

« Prenez soin de vous réellement, journellement. Vous êtes unique et extraordinaire… même si vous l’avez oublié. Vivez comme si vous étiez seul et acceptez de vous relier aux autres chaque fois que cela vous paraît possible…

Voyez les autres comme des cadeaux et, mieux encore, comme des présents qui enrichissent votre vie.

La pire des solitudes n’est pas d’être seul, c’est d’être un compagnon épouvantable pour soi-même…en s’ennuyant en sa propre compagnie.

Alors n’hésitez plus, soyez un bon compagnon pour vous…

Votre vie vous le rendra au centuple. »

 

Je vous souhaite de belles découvertes sur le chemin de la relation à soi 🙂

 

 

 

 

6 responses .

  1. Laurence dit :

    Bonjour,

    Merci beaucoup. C’est un rappel très clair et important. Les mots sont justes et précis. Cela m’aide bien.

    Belle et bonne journée à vous.

  2. Nina dit :

    Merci Anaïs pour cet article qui fait du bien <3

  3. Béatrice dit :

    Ce post tombe à pic. Merci Anaïs.

  4. Abdelmajid dit :

    C’est intéressant, je me demande pourquoi on inclue pas des cours de développement personnel dans les écoles, collèges et lycées

  5. Aurélia dit :

    un grand merci pour ce(s) partage(s) si précieux !! <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.