Inventer sa vie

Anaïs EUVERTE écrit le 23 juillet 2013
Publié dans La relation à soi Tags:désir , Jacques Salomé , méthode espere , rêver

Chute d?eau fleurie sur ses bordures.Je ne sais pas si vous êtes au courant, alors je voudrais vous faire part d’une découverte que j’ai faite en lisant les ouvrages de Jacques Salomé et en me formant à la Méthode ESPERE® 🙂

J’ai découvert qu’il est possible de vivre une vie qui nous convient, une vie que nous choisissons.

Oui, chacun a la possibilité de vivre sa vie telle qu’il l’entend. Chacun de nous peut faire des choix qui lui permettent d’exister plus pleinement et de devenir lui-même.

Nous ne sommes pas définis par notre histoire, nos parents, notre travail, nos enfants, la crise, que sais-je encore ! Il n’y a pas d’excuse valable pour renoncer à une vie qui nous appelle (que ce soit pour se réaliser professionnellement ou personnellement).  Nos vies ne sont pas tracées d’avance et nous pouvons toujours rectifier le tir si nous avons le sentiment de nous être égarés.

Introduire de la conscience dans notre existence, c’est garder à l’esprit qu’à chaque minute qui passe, nous avons la possibilité de choisir le chemin que nous prenons et de vivre autrement. La possibilité d’expérimenter d’autres choix, d’autres réponses (même si ça fait 30 ans que nous vivons au même endroit, il n’est jamais trop tard pour en changer si l’envie nous en prend !).

L’essentiel étant de pouvoir s’autoriser à se poser la question : est-ce que les actes que je pose, les paroles que je prononce vont dans la direction de la vie dont je rêve? Sinon, qu’est-ce qui m’en empêche?

Est-ce que je fais des choix pour moi ou ma vie est-elle dictée par les choix des autres pour moi, les convenances, les peurs..?

Et pour pouvoir sans tarder inventer votre vie, voici le programme que je vous propose :

1) Autorisez-vous à rêver, à désirer : nous en sommes généralement découragés par un quotidien morose et ultra-rationnel, et si c’est votre cas, prenez une grande dose d’imaginaire ! C’est cela qui nous maintient en vie. Désirer, en étant conscient que tous les désirs n’ont pas vocation à être réalisés, il s’agit simplement de laisser libre cours à son imaginaire. Vous aurez ainsi accès à une connaissance de vous-même importante et vous vous surprendrez à avoir de nouvelles idées ! Donc de quoi rêvez-vous? Vous pouvez écrire dans un cahier tout ce que vous désirez, même (et surtout!) vos rêves les plus fous. Cela donnera à cette partie de vous le droit d’exister, ce sera une reconnaissance de vous-même. D’autre part, cela vous permettra de savoir où vous voulez aller. Or pour pouvoir aller quelque part, encore faut-il savoir où nous voulons aller 😉

Certaines personnes sont déjà bloquées à ce stade, tant nous vivons dans un monde hyper-réaliste. Il vous faudra peut-être du temps pour vous reconnecter à vos désirs profonds. Ce qui peut vous aider, c’est de vous relier à la nature, vous retrouver seul, méditer, noter vos rêves au réveil, écouter de la musique, danser… Vous pouvez essayer ces différentes choses pour retrouver le contact avec votre imaginaire.

2) Réalisez vos désirs les plus importants, ceux qui vous tiennent le plus à cœur : pour cela, il s’agira de faire des projets pour voir si votre désir peut s’inscrire dans une réalité.

En effet, il ne suffit pas de rêver pour inventer sa vie, encore faut-il mettre en place des choses pour vivre cette vie. Alors il s’agit de se retrousser les manches. Maintenant que vous savez dans quelle direction vous voulez aller, comment allez-vous vous y prendre pour passer à l’action ? Quels sont vos moyens? Vous aurez à vous confronter à la réalité et peut-être à vous adapter, tout en gardant votre objectif en tête.

3) Allez à la rencontre de ce qui vous freine : croyances limitantes, regard des autres, manque de confiance en soi, deuil non fait, dépression, maladie… Si vous sentez que quelque chose vous tire vers le bas et vous empêche de vous réaliser, il est grand temps vous occuper de toutes ces barrières, c’est-à-dire de vous occuper de vous 😉 Vos limites sont à l’intérieur de vous, pas au dehors la plupart du temps.

Il n’y a pas forcément besoin de changer radicalement de vie pour inventer sa vie. Parfois, il s’agit simplement de porter un autre regard sur des choses qui ont pu nous affecter par le passé. Ou alors d’arrêter de saboter toutes nos réussites en nous culpabilisant. Ou alors d’apprendre à goûter au bonheur en arrêtant de vivre stressé…

Savez-vous comment vous auriez envie d’inventer votre vie? Quels en seraient les ingrédients indispensables? Si vous n’avez pas de réponse, je vous invite fortement à vous poser ces questions dans les jours qui viennent… Si vous en avez envie, je vous propose de me raconter dans vos commentaires de quoi serait faite cette vie dont vous rêvez 🙂


one responses .

  1. Lilou dit :

    j’espère vivre la fluidité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.