Comment faire une restitution symbolique avec la Méthode ESPERE®

Bonjour,

Plusieurs personnes m’ont contactée via le blog pour me demander comment faire une restitution symbolique.

La restitution symbolique, c’est une démarche proposée par la Méthode ESPERE® de Jacques Salomé, qui consiste à rendre à quelqu’un la violence ou le mauvais reçu par un comportement.

J’ai déjà parlé de cette démarche et publié un lien vers une vidéo de Jacques Salomé à ce sujet. Je vous invite à les lire ou les relire si besoin.

Aujourd’hui, je vous partage une vidéo que j’ai réalisée pour vous expliquer concrètement comment réaliser la démarche de restitution :

 

 

Je vous invite à me faire part de vos interrogations et de vos commentaires. Comme je le dis dans cette vidéo, il me paraît important d’être accompagné dans cette démarche par un praticien de la Méthode ESPERE®. Cette démarche a de réels effets thérapeutiques si elle est faite en conscience, en tant qu’aboutissement d’un processus de maturation.

Je vous souhaite de belles découvertes, et peut-être, de belles démarches symboliques 🙂

 

 

10 responses .

  1. MARYSE BOUESNARD dit :

    Bonjour,

    Je viens de réécouter votre explicatif sur le rendu symbolique par lettre mais cela me paraît difficile car le ressenti de chacun est différent sans compter l’oubli avec les années d’une situation passée qui si elle à marqué et choqué la personne qui à subit, elle peut avoir été complètement oubliée ou interprétée différemment par l’autre…. ainsi en disant simplement sans vengeance ni colère aucune mais pour renouer/dénouer la relation ce qui s’est passé autrefois… j’ai constaté que soit il y a refus d’une telle chose faite où que l’on à de l’imagination pour avoir inventé tout cela…. reste à couper définitivement les liens avec cette personne qui nie ce fait douloureux pour soi ou dangereuse potentiellement car elle à commis cet acte par inadvertance, etc…. on ne connaîtras jamais le dénouement du lien ni le pardon… seulement se protéger de quelqu’un qui ne vous respecte pas et qui n’à pas les mêmes valeurs….
    Merci de votre attention.

    • Bonjour Maryse,

      Merci pour votre retour.

      La démarche de restitution symbolique ne vise pas à faire comprendre quelque chose à l’autre ou à le changer. Quand la démarche est juste et relationnelle, la personne qui reçoit la restitution réagit généralement de façon plutôt positive mais chaque situation est différente et on ne peut pas savoir à l’avance l’impact d’une restitution.
      Pour celui qui restitue, c’est la démarche d’achever quelque chose et d’en être libéré… il ne s’agit pas de chercher à se réconcilier, ce n’est pas ce qui est proposé avec cette démarche. Peu importe que l’événement en question puisse paraître anodin à l’autre, ce qui compte c’est comment vous vous l’avez vécu et ce qu’il vous reste de cet événement.

      Bien à vous,

  2. carla dit :

    Bonjour Anaïs ,
    J’ai un souci avec la vidéo ; je n’ai pas le son !
    suis je la seule ?
    A bientôt .

  3. Coralie dit :

    Bonjour Anaïs et merci pour cette vidéo.
    Je trouve cette démarche symbolique très intéressante… Une question subsiste: que faire de l’objet et de la lettre? Les remettre concrètement à la personne? Que faire si l’on a plus aucun contact avec elle?
    Merci d’avance

  4. fanny dit :

    Bonjour,
    J’ai plusieurs questions sur cette démarche.
    Je souhaiterai faire la démarche mais je n’ai pas de souvenir de ce que j’ai pu subir comme violence et la personne qui aurait pu me faire subir…
    Je souhaiterai essayer de régler le problème de ma propre violence envers ma fille. En effet, je découvre une violence en moi depuis que je suis maman, ce que je ne connaissais pas chez moi jusqu’avant la maternité. au fil de lecture j’ai découvert que j’avais du subir moi meme des violences.Comment puis-je faire la demarche malgré tout?
    Merci pour vos réponses.
    Fanny

    • Bonjour Fanny,

      Merci pour votre question.

      Pour envisager une démarche symbolique de restitution, il est nécessaire de savoir ce qu’on veut restituer et à qui.
      Ce n’est pas le cas pour vous actuellement, je vous invite donc dans un premier temps à faire un travail sur vous-même pour faire le lien entre ce que vous vivez avec votre fille et ce qui s’est passé pour vous étant enfant. Vous pouvez faire ce travail avec un thérapeute ou un praticien ESPERE.
      Les enfants réveillent souvent en nous l’enfant que nous avons été.

      Bien à vous,
      Anaïs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.