Category Archive:Conseils de lecture

Tout ce qu’on ne s’est pas dit

« Tout ce qu’on ne s’est pas dit reste enfoui

Dans le silence de nos coeurs bien assis

Tout ce qu’on ne s’est pas dit reste suspendu

Au milieu de nos âmes nues

Tout ce qu’on ne s’est pas dit reste là

Entre toi et moi

Tout ce qu’on ne s’est pas dit s’endort

Au creux de nos corps

Tout ce qu’on ne s’est pas dit nous meurtrit

Blessures et mal-à-dit

Tout ce qu’on ne s’est pas dit et qu’on ne sait jamais

Tout ce qu’on sait et qu’on ne se dit pas

Finit par se crier au-delà de soi »

 

Je pars en vacances et plus que jamais je vous invite à mettre des mots 🙂

Les mots réparent, les mots apaisent, les mots sont comme des issues de secours qui sont toujours là, même dans les épreuves. Ils sont là, fidèles compagnons parfois injustement délaissés quand nous leur préférons le silence.

Prenez soin de vous surtout !

Et si entre temps je vous manque (!) ou plutôt si mes articles vous manquent, vous pouvez toujours vous procurer mon cahier pour apprendre à communiquer, dans lequel je vous guide pas à pas dans l’apprentissage de la communication  🙂

 

A très bientôt !

Un cahier pour apprendre à communiquer

J’ai le plaisir de vous annoncer la publication de mon livre « Cahier pour apprendre à communiquer », un cahier d’exercices pratiques, rien que pour vous, pour apprendre la Méthode ESPERE® pas à pas 🙂

Vous êtes nombreux à suivre mon blog et à vouloir transformer votre façon de vivre vos relations.

Nous sommes nombreux à promouvoir des relations sans violence… A penser que si chacun avait les outils pour se dire et être entendu en étant soi-même, le monde irait mieux…

La Méthode ESPERE® a changé ma vie, elle m’a permis d’être plus moi-même, d’oser m’affirmer, de me respecter et de me responsabiliser.

A mon tour, je souhaite vous faire partager ces découvertes et vous aider à cheminer vers des relations plus authentiques et pleines de sens.

Voici ma petite contribution pour vous aider à mieux communiquer dans votre vie et à poser des balises pour des relations plus vivantes.

J’ai conçu ce cahier comme un guide pratique pour vous aider à améliorer votre communication et vos relations avec les autres, à partir de là où vous en êtes aujourd’hui.

Il vous sera utile pour :

– repérer les obstacles à la communication,
– apprendre à communiquer de façon bienveillante
– gérer les situations difficiles et les conflits
– développer des relations équilibrées.

Vous y trouverez :

– des bases théoriques de la Méthode ESPERE®  ;
– des exercices concrets pour mettre en pratique les concepts et les intégrer dans votre quotidien.

Je crois que je vous ai tout dit, mais si vous avez des questions, je vous invite à me les poser dans les commentaires 😉

Et merci si vous pouvez partager autour de vous l’information au sujet de ce livre… ce sont autant de graines semées pour de meilleures relations 🙂

 

Découvrir ses 4 Héros intérieurs

Anaïs EUVERTE post on avril 23rd, 2016
Posted in Conseils de lecture Tags:désir , mission de vie

J’ai le plaisir de partager avec vous aujourd’hui un résumé du livre « Les 4 Héros intérieurs » de Xavier van Dieren, dont je participe à la diffusion. Comme vous le savez, j’aime partager avec vous des outils qui peuvent vous aider à avancer dans votre vie 🙂

J’ai eu le plaisir de lire ce livre, très simple et accessible. Cet ouvrage m’a beaucoup plu par sa clarté et ses exercices très concrets, c’est pourquoi je souhaite vous faire partager dans cet article un résumé de sa méthodologie.

« Les 4 héros intérieurs » s’adresse à toute personne qui souhaite travailler sur sa mission de vie, c’est-à-dire sur ses aspirations profondes.

Vous souhaitez avoir une vie qui vous ressemble plus, changer de métier, redéfinir le sens de votre vie ? Alors le livre « Les 4 héros intérieurs » peut vous aider à avancer dans la clarification et la réalisation de votre projet.

Toute quête suppose de traverser différentes étapes. C’est un voyage initiatique, dans lequel nous allons être guidé par 4 Héros intérieurs, qui représentent 4 parties de nous-mêmes, navigant entre nos différentes polarités, masculine et féminine, adulte et enfant.

1) Le Poète

Le poète est une partie de nous qui relève de nos aspirations, de nos idées, de nos rêves… ; c’est notre partie inspirée.

En effet, avant de partir dans une quête quelle qu’elle soit, nous avons besoin de savoir vers quoi nous voulons aller. La réponse se trouve à l’intérieur de nous dans notre intuition, nos rêves, notre créativité, nos désirs… Si nous écoutons tous ces signes à l’intérieur de nous, nous pouvons alors entendre cet appel vers quelque chose de plus grand que nous (un projet, un nouveau métier, un voyage…).

2) L’Aventurier

L’Aventurier est celui qui se met en chemin, qui part en quête de son but. Il représente le courage, la détermination, la volonté, l’action.

Sans lui, nous restons dans le rêve sans jamais passer l’action : son rôle est donc déterminant. Il nous permet de nous organiser et de mettre en place des choses sur le plan matériel.

3) Le Paladin

Le Paladin est le héros qui va nous permettre de faire face à nos épreuves intérieures, que l’auteur appelle nos Dragons. A des moments importants de notre vie, nous avons à faire face à notre ombre, cette partie de nous que nous redoutons ou que nous refusons de voir. Cette partie se situe dans l’inconscient. Prendre conscience de nos parties laissées dans l’ombre nous permet d’être plus complets, plus responsables et de faire émerger nos talents cachés.

4) L’Alchimiste

Enfin, l’Alchimiste est la partie de nous qui va faire l’intégration de toute cette aventure et en tirer les enseignements. C’est lui qui nous permet de grandir dans notre quête et qui nous fait intégrer que le plus important n’est pas le but mais le chemin. C’est cette sagesse qui va nous permettre de donner au monde le fruit de notre quête, de partager notre trésor.

« Les 4 Héros intérieurs » nous enseigne donc que pour réaliser un projet, petit ou grand, nous avons à nous appuyer sur chacune de ces parties de nous-même, l’une après l’autre.

Et vous, où en êtes-vous dans vos projets ? Dans votre vie ?

Savez-vous à quel stade de votre quête vous en êtes ?

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous recommande de lire le livre « Les 4 héros intérieurs » qui développe largement ce processus et qui propose beaucoup d’exercices concrets afin de cheminer.

Il y a également des séminaires organisés sur ce thème si vous souhaitez aller encore plus loin.

Je vous souhaite une belle découverte !

Comment aider une personne victime de violence conjugale

Le livre Violence conjugale : écouter et aider
J’ai récemment écrit et publié un ouvrage intitulé « Violence conjugale : écouter et aider ». Dans ce livre, je mets à disposition des professionnels, mais aussi de toute personne en contact avec des victimes, des informations, une méthodologie d’écoute et des pistes d’orientation.

Dans cet article, je vous transmets des informations utiles pour pouvoir aider les personnes victimes de violence que vous pouvez rencontrer dans votre vie personnelle ou professionnelle.

Il y a environ une femme sur 10 qui subit des violences au sein du couple, par conséquent nous sommes tous en contact avec des personnes concernées, même si nous l’ignorons. Certains hommes subissent également des violences conjugales.

Lorsqu’on se trouve au contact d’une personne victime de violence conjugale, on se sent souvent impuissant et malheureux.

C’est d’autant plus vrai lorsque c’est notre ami(e), notre collègue ou notre sœur qui subit des violences. Il est très difficile de voir un proche souffrir et sombrer dans l’emprise. Comment aider sans être intrusif ? Comment parler de ce sujet si difficile ? Comment être présent sans se surinvestir dans une situation qui n’est pas la nôtre ?

Bien souvent, nous donnons des conseils, nous tentons de convaincre la personne que la situation dans laquelle elle se trouve est dangereuse ou mauvaise pour elle… Mais force est de constater que cette attitude ne fait que renforcer la dépendance de la personne victime et qu’elle n’est donc pas véritablement aidante.

Je vais vous livrer quelques conseils pour trouver le positionnement juste. Ces conseils sont tirés de ma propre expérience professionnelle, ayant travaillé pendant 6 ans auprès des victimes de violences conjugales quotidiennement.

Au préalable, rappelons que la violence constitue une atteinte à la personne et que toute forme de violence est interdite par la loi : violence psychologique, verbale, physique, sexuelle…

Voici 4 clés pour venir en aide à une personne victime :

1. Parler, poser des questions

La personne victime de violences conjugales est souvent enfermée dans un silence toxique. Elle ne trouve pas la force de parler de ce qu’elle vit car elle est envahie par des sentiments de honte et de culpabilité. Elle a peur de rencontrer l’incompréhension de ses proches. Une personne victime est souvent menacée par son conjoint si elle parle.

Pour toutes ces raisons, si vous trouvez que votre amie, sœur, collègue, voisine… a un comportement inhabituel, qu’elle est triste, qu’elle semble craindre son compagnon… je vous invite à oser lui poser la question : « comment ça se passe dans ta relation de couple ? Est-ce qu’il y a de la violence ? » Sans poser la question, vous risquez de passer à côté de son vécu, elle n’osera probablement pas vous parler ce ce qu’elle vit.

Même si elle répond par la négative dans un premier temps, elle saura qu’elle peut aborder le sujet avec vous le jour où elle se sentira prête.

2. Écouter sans juger

Si elle est prête à parler, vous pourrez alors accueillir ce qu’elle dit sans la juger.

Il s’agit en tant qu’écoutant d’accepter que je ne sais pas à la place de l’autre ce qui est bon pour lui. Cela demande une bonne dose d’humilité et d’empathie.

Cette écoute va permettre à la personne d’être enfin entendue dans ce qu’elle vit et cette attitude est très précieuse. Je vous invite à lire ou relire mon article sur l’écoute pour approfondir vos compétences en la matière.

Par ailleurs, cela va vous permettre de l’aider à identifier ses besoins. Vous pourrez lui demander : « de quoi as-tu besoin? », ce qui vous donnera des pistes pour proposer votre aide ensuite le cas échéant.

Il est très difficile de ne pas juger : souvent, nous jugeons ce que nous ne comprenons pas. Or la violence conjugale est un phénomène complexe. Pour plusieurs raisons, il est difficile de quitter un partenaire violent et cela se fait souvent en plusieurs étapes, avec des allers-retours. Même si cela vous paraît incompréhensible, je vous invite à ne pas juger ce processus.

3. Rappeler la loi

Vous pouvez à bon escient rappeler à cette personne que la loi interdit toute forme de violence et que face à des actes de violence, la victime a des droits. Des personnes peuvent l’aider à les faire valoir. La victime a notamment le droit de déposer plainte.

Cela lui permettra de commencer à se sentir moins coupable de ce qu’elle vit. La personne victime croit souvent qu’elle est responsable de la violence qu’elle subit car c’est ce que lui dit son agresseur.

4. Proposer son aide et passer le relais

Une fois que vous avez identifié quels sont ses besoins et ses priorités (être soutenue psychologiquement, trouver un logement ou un hébergement, être informée sur ses droits…), vous pouvez l’orienter vers les partenaires qui vont l’aider dans ses démarches : associations qui aident les victimes de violences, assistant social, thérapeute…

Si vous en avez la possibilité et le désir, vous pouvez aussi proposer votre propre aide pour héberger la personne, garder ses enfants pendant qu’elle fait des démarches…

Un numéro à connaître et à donner dans tous les cas  : le 3919. C’est le numéro national d’écoute et d’orientation pour les victimes de violences conjugales.

 

A travers votre écoute et votre bienveillance, vous avez un vrai rôle à jouer… chacun peut participer à ce que les personnes victimes puissent enfin se dire et être entendues dans ce qu’elles vivent… et enfin aller vers le meilleur d’elles-mêmes.

 

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous invite à vous procurer mon livre : vous y trouverez une méthodologie d’écoute et d’accompagnement ainsi que les informations juridiques importantes à donner aux victimes.

Je l’ai écrit pour les professionnels mais le langage est simple et je sais qu’il aidera aussi les proches des victimes.

Vous pouvez le commander à l’adresse suivante :

http://www.thebookedition.com/violence-conjugale–ecouter-et-aider-anais-euverte-p-128993.html

 

Voici d’ailleurs une vidéo de présentation de mon livre :

 

Conseil de lecture : « Lettres à l’intime de soi » de Jacques Salomé

Cela faisait longtemps que je nous avais pas recommandé un livre de Jacques Salomé 😉

Je vous avais fait découvrir précédemment « le courage d’être soi ».

Je redécouvre en ce moment un livre magnifique intitulé « Lettres à l’intime de soi ».

 

C’est un ensemble de textes d’une ou deux pages, qui parlent de façon simple, poétique, joyeuse et profonde… de la relation à soi, de la relation à l’autre, de l’amour, du bonheur…

De plus, ce livre est joliment illustré, ce qui rend la lecture encore plus agréable.

Personnellement, c’est un ouvrage que je garde précieusement pour me relier à mes possibles et à mes ressources… je vous le conseille également 😉

Voici un texte tiré de ce livre et intitulé : « Le changement personnel »

« Le changement personnel est la seule aventure inépuisable qu’il nous soit donné de vivre. C’est une aventure inscrite dans les tâtonnements et les enthousiasmes du quotidien.

Changer est un appel en nous, un mouvement interne irrésistible, parfois douloureux, auquel nous nous abandonnons dans la lumière des découvertes ou auquel, au contraire, nous résistons en restant crispés sur nos peurs et sur nos croyances.

Transformation intérieure et changement dans nos relations sont deux pôles toujours liés.

Si je vois la vie comme une possibilité d’enseignements et de découvertes de moi-même, elle devient fascinante, à travers même des souffrances qui la jalonnent, des errances et des malentendus qui nous talonnent, des subtiles métamorphoses, de la maturation, qui nous poussent au-delà de nos limites.

Pour DEVENIR QUI JE SUIS DE FACON UNIQUE. »

 

Je vous souhaite une belle découverte par cette lecture et si vous le souhaitez vous pouvez le commander en cliquant sur l’image ci-dessous :

 

 

 

Conseil de lecture : « Le courage d’être soi » de Jacques Salomé

J’inaugure les chroniques de livres de Jacques Salomé avec ce livre « Le courage d’être soi ».

C’est par cet ouvrage que j’ai connu Jacques Salomé et la Méthode ESPERE® et ce livre m’a tellement apporté qu’il m’a donné l’envie d’aller plus loin de et me former à la communication relationnelle. Cela en fait pour moi un livre phare que je souhaite vous faire partager 🙂

Je vous le recommande car la lecture en est très accessible, tout en abordant des concepts profonds et une ouverture à la spiritualité (au sens large).

Dans ce livre, il est question de l’art de communiquer en conscience et d’être acteur de sa propre vie, à travers le changement.

Jacques Salomé nous invite à nous écouter et à nous respecter, quelque soit notre parcours de vie.

Comme souvent dans ses ouvrages, il témoigne de lui : de ses naissances, de ses découvertes, de ses difficultés…

Il évoque les principales composantes de notre personnalité. Nous apprenons ainsi que chaque personne recèle des zones d’ombre et que nous avons un travail à faire pour nous connaître et prendre conscience de nos différentes facettes. Ces zones d’ombre impactent directement nos relations aux autres, surtout quand elles rencontrent chez l’autre des zones d’ombre complémentaires : beaucoup de relations durables mais invivables existent ainsi.

Un atout majeur de ce livre est de clarifier des concepts et des notions qui sont souvent floues ou confondues avec d’autres : Jacques Salomé distingue ainsi la violence reçue et la souffrance produite ainsi que les sentiments, les émotions et les ressentis.

Toute une partie du livre est consacré aux deuils de notre existence : Jacques Salomé nous invite à les traverser et à savoir grandir à travers eux.  » Les deuils successifs de notre existence peuvent être aussi les germes de notre croissance » nous dit-il. Il nous invite à apprendre à nous séparer  sans être dans l’abandon ni dans la fuite.

Jacques Salomé nous parle de l’héroïsme au quotidien, et c’est une partie du livre particulièrement passionnante : l’auteur nous affirme que le vrai courage, c’est de savoir se définir, se positionner, se dire… sans se laisser définir ou embarquer par l’autre. Sortir ainsi des chemins tout tracés du terrorisme relationnel, refuser d’être conforme à ce que l’autre attend de nous… En bref, exister pleinement, c’est cela le courage d’être soi.

Enfin, la dernière partie du « courage d’être soi » est consacrée à la présentation de la Méthode ESPERE®, Jacques Salomé explicite les concepts de base et les règles d’hygiène relationnelle à mettre en place pour mieux communiquer. Il nous livre également une charte de bien-être avec soi-même pour apprendre à être un meilleur compagnon pour soi. Ce sont des principes à la fois simples et profonds, une véritable éthique de vie que je relis régulièrement pour me ressourcer.

La fin du livre est un message d’espoir, pour apprendre à accueillir la vie comme un cadeau, au-delà des épreuves, et à se responsabiliser.

Je recommande ce livre à tous ceux qui sont en quête d’eux-mêmes, qui souhaitent mieux communiquer et apprendre à s’affirmer en donnant du sens à leur vie.

NB : désormais, vous avez la possibilité d’acquérir les ouvrages dont je vous parlerai directement, en cliquant sur l’image du livre. Cela n’entraîne pas d’augmentation du prix pour vous et me donne droit à une petite commission, ce qui me permet de continuer à travailler sur ce blog 🙂