5 démarches à accomplir pour être plus heureux dans vos relations

Anaïs EUVERTE écrit le 30 septembre 2013
Publié dans Les relations humaines Tags:démarches symboliques , messages

DSCN1244A mettre en place dès aujourd’hui  pour mieux vivre vos relations!

 1) Le cahier à messages cadeaux

Nous recevons des autres des messages positifs et négatifs.

Or bien souvent,  les messages négatifs du type : critiques, dévalorisations issues du système SAPPE s’impriment en nous beaucoup plus facilement que les messages positifs que nous recevons. A croire parfois que nous leur accordons plus de place qu’aux compliments, gratifications…

Pourtant, nous recevons des autres aussi du positif et en avoir conscience renforce l’estime de soi et la confiance en soi.

Je vous suggère donc de réaliser un cahier consacré aux messages cadeaux, dans lequel vous pourrez écrire les messages positifs, petits et grands que vous recevez dans vos relations. Cela vous permettra de prendre conscience que vous recevez du bon et de vous y relier chaque fois que vous avez le moral un peu bas.

Vous pourrez y mettre les compliments, encouragements, attentions, mots doux… que vous recevez au quotidien (si, si vous en recevez, il suffit d’y prêter attention ;))

 2) La poubelle relationnelle

 A l’inverse, la poubelle relationnelle sert à jeter les paroles négatives que vous avez reçues en les écrivant sur un papier. Cela permet de ne pas les garder en soi et de ne pas continuer à se blesser avec.

Je vous invite à fabriquer une poubelle qui sera uniquement destinée à ces messages.

Selon quel critère mettre un message à la poubelle? Tout simplement, à partir du moment où un message n’est pas bon pour vous et qu’il risque de vous polluer si vous le gardez en vous. Vous seul pouvez  savoir ce qui est bon ou mauvais pour vous.

Exemple : si votre chef vous a dit « vous n’êtes pas compétent » et que cette parole n’est pas bonne pour vous, je vous invite à ne pas la garder. Vous pouvez l’écrire sur un papier et la mettre à la poubelle. Cette démarche symbolique vous permettra de conserver vos énergies et de conscientiser que la parole d’un autre sur vous ne constitue pas La vérité 😉 Il s’agit simplement d’un regard à un moment donné.

Il est aussi possible de restituer symboliquement un message en l’écrivant sur un papier et en le rendant à l’autre, afin de ne pas le garder en soi. Je reviendrai sur cette démarche de restitution symbolique dans un prochain article.

3) Accepter les autres..en arrêtant de vouloir les changer !

C’est une démarche essentielle pour faire la paix avec soi-même et avec les autres. L’autre est forcément différent de soi. Apprendre à connaître nos différences est une richesse.

S’il n’est pas possible de changer l’autre, il reste toujours possible de changer la relation que nous avons avec cette personne.

Donc chaque fois que le désir de changer l’autre vous titille, je vous propose de réfléchir à ce que vous pourriez changer dans la relation avec cette personne pour améliorer la situation dans laquelle vous vous trouvez…

Pour cela, je vous invite à utiliser l’outil de l’écharpe relationnelle, afin de prendre votre juste place et votre pleine responsabilité dans la relation.

4) Renouer avec une personne importante pour vous

Si vous avez perdu de vue une personne qui vous était chère ou si vous êtes en conflit avec quelqu’un d’important pour vous et que vous en souffrez, je vous invite à renouer avec cette personne.

Parfois, par fierté ou par gêne, nous n’osons pas faire le premier pas. Or cela dévore notre énergie et ne produit rien de bon.

Renouer avec une personne importante pour vous va vous permettre de récupérer des énergies bloquées et de vous relier au meilleur de vous et de l’autre.

Si vous ne savez comment faire ce pas vers l’autre, sachez qu’il est possible d’amorcer le dialogue en parlant d’un bon moment que vous aviez partagé ensemble et dont vous vous souvenez de façon positive.

Exemple : « je me souviens de nos fous rires lorsque nous étions à l’école. »

Cela permet de renouer avec une complicité passée.

5) Mettre fin à une relation énergétivore

A l’inverse, si vous avez la sensation qu’une relation consume littéralement votre énergie, je vous invite à envisager d’y mettre un terme. Cela bien sûr, si la situation perdure et qu’elle ne semble pas évoluer.

Afin de faire cette démarche de façon consciente et constructive, je vous propose de prendre le temps et le recul nécessaires. Il s’agit d’une démarche de deuil qui implique de  réaliser que nous avons reçu du bon et aussi du moins bon dans cette relation et qu’aujourd’hui nous souhaitons y mettre un terme.

Je vous invite à faire cette démarche en exprimant à la personne les raisons de votre décision, afin qu’elle puisse les entendre et que la situation soit achevée, c’est-à-dire qu’elle ne reste pas en suspens.

J’espère que ces 5 démarches vous aideront et que vous pourrez y piocher des idées ! Je reste à l’écoute si vous souhaitez me poser des questions ou témoigner dans vos commentaires 🙂

4 responses .

  1. sam dit :

    je suis contente car j’utilisais déjà le cahier que j’appelle « mon cahier remonte moral » et la poubelle  » je prends un sac de 130 litres et j’y jette tout ce qui ne me convient pas »…. je confirme c’est salvateur parfois.

  2. patrick dit :

    ton dernier thème : mettre fin a une relation energétivore me gène un peu :
    la relation est elle vraiment condamnée ?
    ne faut il pas d’abord tenter de s’expliquer , lever les incompréhensions , proposer une médiation , se mettre en empathie avec la personne.

    • Anaïs dit :

      Patrick,

      merci pour ton retour.

      Bien sûr, la relation n’est pas toujours condamnée, heureusement, c’est pour cela que j’ai précisé que c’est lorsque la situation perdure sans évoluer positivement qu’il est souhaitable de songer à y renoncer.

      Il existe des relations desquelles nous avons à nous détacher pour pouvoir nous respecter et pour exister. Je pense notamment à toutes les situations de maltraitance, de violence, d’emprise, quelles qu’elles soient.

      Bien à toi,

      Anaïs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.